Accueil
Les Amis de Peiresc

mise à jour : Novembre 2018
à propos de ce site...

WyWiWyG.frlog-in

La curiosté chez Peiresc: l'Egypte antique

Surnommé "Le Prince des Curieux", Peiresc insiste auprés de ses correspondants en Orient pour obtenir des objets égyptiens et des ouvrages multilingues car il devine que la compréhension des hiéroglyphes passe par le copte.Il est d'ailleurs considéré comme le premier éyptologue français.

Certains capucins, en mission au Caire, sont si avancés dans l 'étude des langues orientales et du copte que Peiresc entretient une intense correspondance avec eux, allant même jusqu'à suggérer à l'un d'eux (le père Agathange de Vendôme)  d'envoyer ses frères prêcher à sa place pour mieux se consacrer aux traductions.
Ces mêmes capucins ont carte blanche pour négocier (chèrement) auprès des monastères coptes des ouvrages religieux multilingues.
Mais la difficulté de cette traduction est telle qu'il faut attendre 2 siècles pour que Champollion publie la première grammaire égyptienne en 1822.

Voici une planche aquarellée, représentant un plastron de momie possédée par Peiresc, exécutée pour servir de pièce jointe à un courrier qu'il adresse à un de ses correspondants afin d' échanger avec lui sur les hiéroglyphes. Peiresc est trés exigeant sur l'exactitude de la représentation des signes mystérieux que sont alors les hiéroglyphes   Provenance : BNF cabinet des estampes

Et une page de la grammaire égyptienne de Champollion qui trouve la signification de ces signes et l'organisation de cette langue.  Provenance : Université de Chicago


L'association varoise d'égyptologie, kemetmaa, a rédigé en 2012 un document sur "Les éléments qui intriguaient tant Peiresc" >>Lire ce texte

9102 Visites à /egyptologie/index.php [googlebot=1337]
modifé le 07/11/18 a 10:59